Venezuela: 18 ELECTIONS EN 14 ANS !!

Publié le par cubasifranceprovence

Caracas, 6 décembre AVN - « Voter est un droit », stipule l'article 63 de la Constitution Bolivarienne du Venezuela, norme suprême de l'Etat vénézuélien qui découle aussi de l'une des 18 élections qui ont eu lieu dans la nation et représentent dans leur totalité le fidèle accomplissement de ce qu'établit la grande Charte.

Il y a eu 18 élections pendant les 14 ans de la Révolution Bolivarienne et ce dimanche 8 décembre, auront lieu de nouvelles élections, les 19°, au cours desquelles seront élus 335 maires, 2 435 conseillers municipaux, 2 maires du Conseil de la Métropole et du Alto Apure et 20 membres des conseils de la Métropole et du Alto Apure.

Ce nombre d'élections contraste avec celles qui ont eu lieu dans le pays pendant les 40 ans de Démocratie Représentative car de 1958 à 1997, on n'a appelé le peuple à exercer son droit de vote qu'en 15 occasions.

« La démocratie se vit intensément, d'une manière très vibrante et quand les gens participent, ils le font avec cet esprit, toujours, avec cet esprit démocratique inébranlable », a souligné ces jours derniers la présidente du Conseil National Electoral (CNE), Tibisay Lucena, dans une interview exclusive accordée à AVN.

Les élections présidentielles de 1998 ont été le prélude aux prises de décision qui ont eu lieu par la suite, avec consultation préalable du peuple. Une des premières fut la convocation d'une Assemblée Nationale constituante, en avril 1999 et l'élection de ses membres en juillet de la même année.

Les troisièmes élections furent celles organisées pour l'approbation de la Constitution Bolivarienne du Venezuela, en décembre 1999 et suite à cette approbation, la réalisation des quatrièmes élections : les méga-élections de 2 000 par lesquelles les Vénézuéliens ont élu des gouverneurs, des députés, des maires, des conseillers municipaux, des représentants des assemblées paroissiales et ont ratifié le Président de la République.

Le 15 août 2004 a été réalisé, de manière historique, le premier référendum révocatoire d'un président vénézuélien qui confirma le président Hugo Chavez dans sa charge. Il y eut aussi des élections régionales et municipales cette années-là.

En décembre 2005, il y eut des élections législatives où l'opposition vénézuélienne appela à l'abstention et à cause de cela n'eut aucun représentant à l'Assemblée Nationale et en 2006, les Vénézuéliens ont élu un président. Le président Hugo Chavez fut réélu.

Un an plus tard, en décembre 2007, un référendum a eu lieu pour une réforme constitutionnelle et en novembre 2008, les autorités régionales et municipales ont à nouveau été élues.

En 2009, on a mené à bien un nouveau référendum pour l'amendement constitutionnel qui reçut le soutien des Vénézuéliens. Un an plus tard, en septembre 2010, ont eu lieu les élections législatives et cette même année, des élections régionales eurent lieu dans les états d'Amazonas, de Guarico et dans 11 municipalités.

Le 7 octobre 2012 eurent lieu les élections présidentielles. Les électeurs ont réélu à nouveau Hugo Chavez. Ensuite, le 16 décembre, on a élu les gouverneurs.

En avril 2013, après la disparition physique du leader de la Révolution Bolivarienne, Hugo Chavez, le 5 mars, de nouvelles élections présidentielles furent organisées, c'étaient les 18° élections.

Pour ce dimanche 8 décembre, on a appelé 19 066 431 électeurs à de nouvelles élections pour élire de nouveaux maires. A cette occasion, les étrangers résidant dans le pays pourront voter.

« Les coups que notre démocratie a supportés n'ont jamais réussi à la fissurer. Ca a été une démocratie mise à l'épreuve du feu et elle est toujours sortie invaincue parce qu'elle est l'esprit du peuple, un peuple très démocratique avec une profonde vocation démocratique qui veut décider et continuer à décider », a souligné Lucena dans cette interview.

AVN 06/12/13

(traduction Françoise Lopez)