LE Venezuela CONDAMNE LES DECLARATIONS D'INGERENCE DES Etats-Unis SUR L'ACCES A INTERNET

Publié le par cubasifranceprovence

Caracas, 29 avril AVN – Le chancelier de la République, Elias Jaua, a condamné les déclarations du secrétaire d'Etat étasunien, John Kerry, sur l'accès aux technologies de l'information au Venezuela et a alerté la communauté internationale à propos de la désinformation permanente du gouvernement nord-américain.

« Nous condamnons à nouveau cette déclaration infondée, malencontreuse, du secrétaire Kerry qui se fonde sur des informations totalement fausses sur la société vénézuélienne. Nous alertons également la communauté internationale, en particulier de notre région latino-américaine et des Caraïbes, sur le danger que cela représente », a-t-il déclaré en arrivant dans la ville de Mérida pour le sixième Sommet de la Communauté des Caraïbes (CARICOM).

Jaua a affirmé que « si le gouvernement des Etats-Unis prend des décisions concernant notre pays sur la base de situations totalement éloignées de la réalité, ces pays sont sous la menace permanente d'un gouvernement qui croit avoir le droit d'intervenir, de sanctionner et de bloquer des pays selon la réalité qu'ils construisent ou que les fonctionnaires de leur ambassade dans ce pays construisent. »

Pour cette raison, il a condamné les déclarations du fonctionnaire nord-américain qui, ce mardi, lors du Forum Mondial sur la liberté en ligne qui se tient en Estonie, a dénoncé les soi-disant restrictions sur la toile en territoire vénézuélien.

« Nous regrettons beaucoup et nous exprimons notre préoccupation sur la manière dont le secrétaire Kerry est mal informé en permanence concernant la situation au Venezuela (…) La déclaration du secrétaire Kerry est très grave, très légère et irresponsable », a-t-il déclaré.

Jaua a rappelé qu'en novembre dernier, la Venezuela a été reconnu par l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, les sciences et la culture (UNESCO), pour son programme Cainama qui distribue des ordinateurs gratuitement à la population d'âge scolaire, dans es écoles publiques du pays « pour que les enfants aient leurs ordinateurs et puissent avoir accès aux technologies et à l'information. »

De même, il a signalé que « le Venezuela est le troisième pays ayant le meilleur accès à internet en Amérique Latine et un des meilleurs au monde. Le Venezuela s'est démocratisé dans l'accès à internet avec des programmes comme l'Infocentre », a-t-il indiqué.

Il a indiqué que ces indicateurs « sont des éléments qui démentent dans la pratique l' affirmation qu'a faite le secrétaire d'Etat nord-américain, une preuve de plus de la manière dont sont fabriquées des informations très éloignées de a réalité vénézuélienne. »

AVN 29/04/2014

(traduction Françoise Lopez)