Venezuela: Lorent Saleh PERD LA RAISON, ATTAQUE Aveledo ET ORDONNE DE BRULER LE SIEGE DE LA MUD

Publié le par cubasifranceprovence

16/04/2014 – Lorent Saleh, celle qui s'intitule lui-même « dirigeant étudiant » et un des responsables des actes terroristes que la droite la plus radicale a exécutés dans le pays, est déçu et vexé parce que certains représentants de la défunte Table de l'Unité (MUD) sont disposés à dialoguer et à travailler avec le Gouvernement. Il l'a laissé entrevoir dans les messages qu'il a envoyés sur Twitter.

« Si tu penses brûler un siège du PSUV, passe par le siège de la MUD de Tachira », fut l'un des messages qu'a twitté le représentant de la droite, mettant en évidence le fait qu'il a perdu la raison.

Ensuite, il écrit : « Nous devons nettoyer le pays pris en otage par la pègre commune déguisée en socialiste et remettre le destin de la Nation aux jeunes professionnels ». Ce twitt a provoqué le trouble sur les réseaux parce que le terme « nettoyer » est profondément raciste.

Comme si ce n'était pas assez, Saleh a attaqué directement le Secrétaire Exécutif de la MUD affaiblie, Ramon Guillermo Aveledo : « L'important n'est pas ce qu' Aveledo dit, l'important est de ravitailler les protestations et de soutenir les jeunes dans la rue », a noté l'erratique « dirigeant étudiant ».

Ce n'est pas un hasard si Lorent Saleh, qui écoute les ordres de Leopoldo Lopez, est celui qui commence une campagne médiatique totalement violente dans les médias de masse car il a des liens avec des organisations néo-nazies en Colombie.

Cette information est fondée sur une enquête du journaliste Gustavo Rugeles publiée dans le journal El Espectador du 21 juillet 2013 dans laquelle on révèle que Saleh a assisté à une manifestation politique organisée par le mouvement fasciste Alianza Nacionalista por la Libertad. A cette manifestation participait Diego Cubillos, connu comme « Le commandant » du groupe Tercera Fuerza, une organisation néo-nazie qui opère à Bogota et dans d'autres villes de Colombie.

La Iguana TV 16/04/2014

(traduction Françoise Lopez)