Cuba: LETTRE A Christophe Barbier, DE "L'Express"

Publié le par cubasifranceprovence

Cuba Si France Provence

330, chemin de la Valentine

13 300 SALON-de-Provence

cubasifranceprovence@orange.fr

06 71 78 59 72

à Christophe BARBIER

L'Express

Monsieur,

J'ai lu très attentivement votre message

« L'indépendance n'a pas de prix. C'est pour elle que, chaque semaine, la rédaction de L'Express se mobilise, afin de vous apporter une information variée et honnête.

Avec L'Express, vous avez la certitude de lire un journal qui n'appartient à aucun clan, à aucune coterie, sans inféodation au pouvoir ni vassalité envers l'opposition, sans le moindre lien de dépendance avec les puissances économiques.

Ce que nous écrivons n'est dicté que par une seule préoccupation :

lever le voile sur la vérité et vous aider à comprendre, sans prêt-à-penser, l'avenir qui se dessine, »

et je dois dire qu'il ne m'a pas convaincue.

En effet, j'ai eu en mains votre dernier numéro de « l' Express » : « La vie cachée de Fidel Castro », vendu dans certains points de vente, avec le DVD « Fidel Castro, l'enfance d'un chef », un doc d'Arte réalisé par Daniel Leconte, numéro qui fait, par ailleurs, ouvertement la pub d'un « livre » écrit par un ancien garde du corps de Fidel Castro résidant à Miami. Ce « livre » n'est qu'un ramassis de vieux ragots que les anti-castristes de Miami rabâchent depuis 50 ans sans apporter la moindre preuve de leurs dires.

Est-ce cela que vous appelez « apporter une information variée et honnête » ? Est-ce cela que vous appelez « n'appartenir à aucun clan ? » Est-ce cela que vous appelez « lever le voile sur la vérité et nous apprendre à comprendre, sans prêt-à-penser, l'avenir qui se dessine ? »

Ce n'est pas la conception que nous avons de l'objectivité, de l'indépendance ou seulement d'un travail de journalisme honnête. Ce numéro est un assemblage de mensonges éhontés et vous le savez pertinemment.

Alors, non, décidément, nous n'allons pas nous abonner à « l' Express » et nous ferons tout notre possible pour que les gens qui réfléchissent et sont attachés à « une information variée et honnête » ne s'y abonnent pas.

Salon-de-Provence, le 29 mai 2014

Françoise Lopez

présidente de Cuba Si France Provence