Venezuela: LE CONSEIL LEGISLATIF DE Miranda CREE UNE COMMISSION SPECIALE POUR ENQUETER SUR LES VOYAGES DE Capriles

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 28 octobre AVN - Le Conseil Législatif de l'état de Miranda a approuvé ce mardi à l'unanimité la formation d'une commission spéciale qui enquêtera sur les raisons et l'origine des ressources utilisées par le gouverneur de l'état, Henrique Capriles, pour financer un voyage en Espagne où il a rencontré l'ex premier ministre Felipe Gonzalez.

La commission spéciale est composée de Marisela Mendoza, présidente de la Commission des Finances, Luis Bello, président de la Commission Législative, et d'Ismael Capinel, président de la Commission des Finances du Conseil, qui auront trente jours pour réaliser les investigations pertinentes, précise une note d'information de cet organe.

Selon le texte, la présidente du parlement, Aurora Morales, a indiqué que Capriles n'a pas répondu à la demande faite par le Parlement de l'état qui lui a donné 72 heures pour expliquer les raisons de son voyage à l'étranger et leur bénéfice pour l'état de Miranda.

"Après plus de 72 heures, la seule chose que nous avons reçue du gouverneur Henrique Capriles Radonski, c'est une photo de lui à Madrid avec l'ex premier ministre d'Espagne Felipe Gonzalez", a déclaré la parlementaire lors d'une conférence de presse.

La commission spéciale, de plus, déterminera les mesures qui seront prises selon le résultat de l'enquête et, si c'est nécessaire, on aura recours au Tribunal de contentieux Administratif comme en 2013, quand on a demandé la convocation du Coneil d'Etat de Planification et de Coordination des Politiques Publiques (CEPLACOPP). Cette instance judiciaire, finalement, a tranché en faveur du parlement.

En ce sens, elle a évoqué le fait que la troisième convocation du CEPLACOPP est en cours et que 15 maires de l'état de Miranda exigent sa convocation.

Capriles, par mandat de la loi, "est la première autorité de l'état de Miranda, ainsi, il doit exercer l'autorité suprême et la supervision de la police de l'état en assurant son organisation efficace et son équipement pour le maintien de l'ordre public et de la sécurité des personnes et des biens mais il n'exerce aucune de ces responsabilités, il n'exerce pas les compétences auxquelles l'oblige la loi", a indiqué Morales.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/consejo-legislativo-miranda-crea-comisión-especial-para-investigar-viajes-capriles


URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2014/10/venezuela-le-conseil-legislatif-de-miranda-cree-une-commission-speciale-pour-enqueter-sur-les-voyages-de-capriles.html