Venezuela: LE COMITE DES VICTIMES DES GUARIMBAS DEMANDE AUDIENCE A L'UNASUR

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 13 janvier AVN - Le Comité des Victimes des Guarimbas et du Coup d'etat perpétuel prévoit d'aller à l'Union des Nations sud-américaines (UNASUR) pour continuer à diffuser la vérité sur les actes terroristes perpétrés l'année dernière par des secteurs de la droite qui ont fait 42 morts par assassinat.

Cette information a été donnée lors d'une conférence de presse par Dessirée Cabrera, membre et porte-parole de ce comité et mère affectée par l'attentat contre le siège du Ministère du Pouvoir Populaire pour le Logement, l'Habitat et l'Eco-socialisme.

Elle a aussi indiqué que ce mercredi 14 janvier, ils auraient une rencontre avec le défenseur du Peuple, Tareck William Saab, pour ratifier les demandes faites à l'ex défenseure Gabriela del Mar Ramírez.

"Notre objectif est de diffuser la vérité, de continuer la utte contre l'impunité et pour que justice soit faite", a-elle déclaré en soulignant que cette année aussi, les tables de travail que met en place le comité récemment créé avec le Ministère Public et la commission de Politique Intérieure de l'assemblée Nationale (AN) continueront.

Elle a souligné qu'à peine deux mois après sa création, le Comité a amené la vérité en ce qui concerne les victimes des guarimbas et leurs familles à plusieurs instances aussi bien nationales qu'internationales pour montrer les victimes affectées par ces violences.

"Nous avons eu des réunions avec les hautes autorités du Pouvoir Public national comme l'AN, le Tribunal Suprême de Justice (TSJ), la Défense du Peuple et le président (de la République Bolivarienne du Venezuela) Nicolas Maduro Moros", ainsi qu'avec plusieurs ambassades accréditées dans lepays parmi lesquelles celle des Etats-Unis, du Canada et d'Espagne.

Elle a précisé qu'ils ont aussi déposé des écrits devant l'Organisation des Nations Unies (ONU), l'Organisation des Etats américains (OEA) et l'Union Européenne (UE). "Nous avons aussi fait une diffusion à l'échelle internationale au Chili et en Espagne. Nous avons assisté à des réunions de hautes autorités des Droits d el'Homme du Marché Commun du Sud - MERCOSUR - et nous sommes allés au Parlement Européen où nous avons lutté pour la vérité."

Cabrera a indiqué que prochainement, ils se réuniront avec des maires et des gouverneurs de plusieurs états du pays comme Táchira, Mérida, Zulia, Aragua et Carabobo ainsi qu'avec la conférence Episcopale "pour les appeler à rejeter la violence, à ne pas être complices de l'impunité et à ne pas l'encourager."

"Nous lançons un appel aux gouverneurs et aux maires de ces états et de ces municipalités qui ont été de puissants foyers de violence à faire tout leur possible pour préserver la paix, à faire leur travail de prévention de la violence. Cet appel est un appel à la paix, au travail."

Cabrera a dénoncé le manque de soutien de la part de l'Organisation des Nations Unies (ONU) et a souligné que, cependant, "nous allons continuer à lutter et continuer à réclamer une réunion".

Le Comité regroupe les familles de Vénézuéliens assassinés pendant les actes terroristes commis au début de 2014 qui ont fait 42 morts par assassinat et des centaines de blessés. Actuellement, il travaille pour résoudre 108 cas reçus de victimes de cette violence.

Le Comité comprend aussi des membres de failles de Vénézuéliens agressés en 2013 après l'appel à la violence lancé par celui qui était alors candidat à l'élection présidentielle, Henrique Capriles Radonski, après l'annonce des résultats des élections présidentielles en avril de cette année-là, où il fut battu par le candidat socialiste, Nicolas Maduro.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/comité-v%C3%ADctimas-guarimba-solicitarán-audiencia-

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/01/venezuela-le-comite-des-victimes-des-guarimbas-demande-audience-a-l-unasur.html