Venezuela: LA MUD AVAIT CONNAISSANCE DES PLANS DU COUP D'ETAT MANQUE

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 14 février. AVN.- La majorité des membres de ce qu'on appelle la Table d'Unité Démocratique (MUD) avait connaissance du coup d'Etat manqué que prétendaient perpétrer un petit groupe de l'Aviation Militaire et des civils avec le soutien du gouvernement des Etats-Unis, le 12 février dernier, a signalé ce samedi le président de la République, Nicolás Maduro.

"Presque tous les dirigeants connus de ce qu'on appelle la MUD avaient connaissance de cet attentat, de cette embuscade, même l'ex candidat quadruple perdant (Henrique Capriles Radonski), le savaient. Je ne veux pas dire qu'ils y étaient mêlés. C'était un secret de Polichinelle entre eux que quelque chose allait se passer", a-t-il dit sur une chaîne nationale de radio et de télévision.

Il a réaffirmé que le plan de coup d'Etat avait eu le soutien du gouvernement des Etats-Unis, en même temps qu'il condamnait les déclaration de la porte-parole du Département d'Etat de ce pays, Jen Psaki, qui a qualifié de "ridicules" les accusations faites par le président de la République.

"Président (Barack) Obama, elles ne sont ni ridicules ni risibles. vous devriez vous inquiéter du fait qu'en votre nom soient préparés des coups d'Etat, des tentatives téméraires contre des gouvernements et dans des républiques démocratiques comme le Venezuela, seulement, vous les faites depuis les Etats-Unis, dans votre arrogance impérialiste", a-t-il déclaré.

De la même façon, le président a appelé le peuple à rester en alerte devant les plans de coup d'Etat que des agents de l'intérieur et de l'étranger trament contre le Venezuela, son gouvernement et sa population.

Il a remercié pour leur soutien les mouvements sociaux, les communautés organisées, les Unités de Bataille Bolívar Chávez (UBCh), les Cercles de Lutte Populaire ainsi que le Grand Pôle Patriotique et les travailleurs face aux tentatives pour déstabiliser le pays.

Il faut rappeler que ce jeudi, Maduro a informé le pays du démantèlement d'un nouveau plan de coup d'etat qui était planifié pour être exécuté le 12 février dernier, un an après le début des "guarimbas". Cette opération avait le soutien d'un petit groupe d'officers de l'Aviation Militaire et de civils.

Renforcer l'union des FANB.

Le Président a indiqué qu'il se réunira avec les différentes promotions des Forces Armées Nationales Bolivariennes (FANB) pour renforcer l'union entre les membres de cette institution militaire.

Il a précisé qu'il aura des réunions avec des membres des promotions des FANB qui y sont entrés depuis 1985 jusqu'en 2014.

Il a expliqué que ces rencontres permettraient, de plus, de revitaliser l'esprit de cadet que les officiers des FANB doivent avoir durant toute leur vie dans l'institution militaire.

"Le sens de l'honneur, de la loyauté, de l'union, de la discipline, de l'obéissance. Le sens de l'amour et de l'union avec le peuple. C'est vital, vital, vital", a ajouté Maduro.

Extradition de J.J. Rendon.

Pendant la cérémonie de ce samedi, il a informé que l'extradition du conseiller, stratège politique et fugitif de la justice vénézuélienne Juan José (JJ) Rendon était en marche.

Rendon est en contact avec le réseau criminel du terroriste Luis Posada Carriles, conseiller de toute conspiration pour renverser, par tous les moyens, le gouvernement du Venezuela. La récente publication à Caracas d'un échange de courriers entre Rendón et Ricardo Koesling, un Cubano-vénézuélien qui depuis des décennies bouge dans l'ombre de Posada le confirme.

Il a expliqué que des entreprises de communication colombiennes prétendent démoraliser le Venezuela et a précisé que la Revue Semana de Colombia est l'un des médias qui impulsent une campagne de haine et d'attaques contre sa personne, contre le commandant Hugo Chavez et contre le peuple vénézuélien.

Expo Foire à Madrid.

Le chef de l'Etat a déclaré que le 1° et le 2 mars prochain se tiendra à Madrid, Espagne, une Expo Foire dans laquelle le Gouvernement National exposera les réussites sociales de la Révolution Bolivarienne et démontera la campagne de discrédit que les médias de ce pays continuent à développer contre le Venezuela.

A cet événement participeront des artistes, des mouvements sociaux, il y aura des projections de films, entre autres activités destinées à mettre en avant les avancées sociales du peuple pendant les 16 années de processus révolutionnaire.

Il a également signalé qu'au mois de janvier, les médias privés d'Espagne ont écrit 1 050 pages contre le Gouvernement Bolivarien et le peuple, c'est pourquoi il est essentiel de démonter le schéma médiatique en participant à l' Expo Foire.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/presidente-maduro-mud-ten%C3%ADa-conocimiento-del-fallido-plan-golpista-0

URL de cet article: