Venezuela: LES ORGANISATIONS LIEES A L'OPPOSITION RECOIVENT PLUS DE FINANCEMENT

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 16 avril. AVN.- Le président de l'Assemblée Nationale (AN), Diosdado Cabello, a indiqué que plusieurs organisations Non gouvernementales (ONG) qui participent activement aux plans de déstabilisation du Venezuela, sont concernées par une disproportion présumée dans l'assignation de ressources de la part de l'empire états-unien.

Lors de son programme Con el Mazo Dando, diffusé pat VTV, Cabello a dit ce mercredi que la plus importante bénéficiaire de l'argent de ceux qui financent ces organisations a été la directrice du Contrôle Citoyen, Rocío San Miguel, qui "sera la première à recevoir des ressources de l'empire bien qu'elle représente une mini ONG parce qu'elle n'est formée que d'une personne: elle-même".

Selon les informations reçues par Cabello, San Miguel a participé à la réunion avec la Société Civile soutenue par le président états-unien, Barack Obama, lors du VII° Sommet des Amériques, la semaine dernière, à Panama, où des secteurs de l'opposition ont prétendu discréditer le gouvernement vénézuélien qui a reçu un large soutien dans ce forum.

En outre, il a dénoncé le fait que des groupes d'extrême droite prétendent rééditer les violences provoquées en 2014 "maintenant avec la variante du Mouvement de Réisstance V58" avec plusieurs actions violentes réalisées dans l'état de Carabobo.

Il a indiqué que le groupe agit sur ordre des dirigeants du JAVU liés au parti de droite Proyecto Venezuela.

Contradictions à la MUD

Le président du Parlement a indiqué qu'au sein de celle qui s'appelle elle-même Table de l'Unité, un organisme qui regroupe des partis de la droite vénézuélienne, il existe un désaccord en ce qui concerne l'utilisation des machines à prendre les empreintes pendant les élections primaires qui auront lieu le 17 mai prochain avant les élections législatives, avec l'assistance technique du Conseil National Electoral (CNE).

Il a fait savoir que les partis Acción Democrática, Primero Justicia et Un Nuevo Tiempo sont d'accord pour que soient utilisées les machines à prendre les empreintes, ce à quoi s'opposent Vente Venezuela - dirigé par María Machado- et Causa R, alors que Voluntad Popular attend la décision de Leopoldo López, jugé pour les violences qui ont été enregistrées dans le pays pendant les premiers mois de 2014.

"Comment se fait-il qu'ils vont faire des élections au CNE et qu'ils vont poser des conditions?" a demandé Cabello, qui a considéré que cela révèle une intention d'accuser l'entité électorale au cas où le processus ne se déroulerait pas comme ils le prévoient.

Cabello a rappelé que pendant les dernières élections primaires que la droite vénézuélienne a menées à bien pour le choix du candidat aux élections présidentielles de 2012, ils ont brûlé les cahiers d'émargement "et ensuite, ils ont dit que c'était le CNE" qui l'avait fait.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/organizaciones-ligadas-oposición-mantienen-diferencias-financiamiento

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/04/venezuela-les-organisations-liees-a-l-opposition-recoivent-plus-de-financement.html