Venezuela: L'ASSASSIN DE Robert Serra EXTRADE DE Colombie

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 30 mai. AVN.- Leiver Padilla Mendoza, alias "El Colombia", un paramilitaire réclamé par le Venezuela en tant qu' auteur matériel des assassinats du député Robert Serra et de María Herrera, est arrivé au Venezuela pour être remis aux autorités du pays après avoir été extradé de Colombie ce samedi.

Il est arrivé à l'aéroport Simón Bolívar de Maiquetia, état de Vargas, où sa remise a été dirigée par le ministre de l'Intérieur, de la Justice et de la Paix, Gustavo González, sous la protection du Service Bolivarien de Renseignement National (SEBIN).

La Cour Suprême de Justice de Colombie a approuvé le 30 avril dernier son extradition et a pris la décision après avoir estimé que le Gouvernement vénézuélien remplissait les conditions imposées par la loi pour le transfert.

Le citoyen colombo-vénézuélien est accusé des délits d'homicide aggravé, vol aggravé à main armée et association de malfaiteurs.

Padilla Mendoza a été capturé par les autorités colombiennes il y a 6 mois à Cartagène, Colombie, où il avait fui après le crime commis le 1° octobre 2014 à Caracas.

15 jours après l'assassinat, le président de la République, Nicolas Maduro, avait dénoncé le fait qu'une bande paramilitaire colombienne, dirigée par Padilla, avait planifié le crime contre le député Serra.

Il avait expliqué que Padilla avait planifié l'assassinat pendant 3 mois "et fut celui qui a dirigé toutes les opérations, qui a planifié le crime et donné la mort. Il avait tous les détails de ce que faisait Robert, où il allait, comment il se déplaçait".

Le président Maduro a aussi présenté une vidéo enregistrée par des caméras de surveillance aux abords de la maison de Serra, à La Pastora, Caracas, sur laquelle on voit entrer 6 personnes dans la maison du député et 2 autres rester à attendre dans des voitures particulières.

De plus, il a précisé que le chef des gardes du corps de Serra, Edwin Torres Camacho, connu comme "El Poli", avait été acheté pour aider à commettre le crime.

Pour ce fait, le Ministère Public a arrêté 10 personnes parmi lesquelles Torres Camacho et a lancé un mandat d'arrêt contre 4 autres sur lesquels 3 font l'objet d'une alerte rouge de l'Organisation de Police Internationale (Interpol).

Comme Padilla, tous ceux qui ont été arrêtés ont été accusés des délits d'homicide aggravé au préjudice de Robert Serra, d'homicide qualifié au préjudice de María Herrera, de vol aggravé et d'association de malfaiteurs.

Le chef de l'Etat a dénoncé en octobre dernier le fait que l'assassinat de Serra s'inscrit dans les plans terroristes perpétrés par la droite dans la pays qui ont débuté avec les "guarimbas" (violences et actes terroristes dans plusieurs zones de classe moyenne) et ensuite sont passés à la phase de concrétiser des attentats contre des figures de la Révolution Bolivarienne.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/extraditado-venezuela-leiver-padilla-alias-quotel-colombiaquot-implicado-asesinato-robert-

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/05/venezuela-l-assassin-de-robert-serra-extrade-de-colombie.html