Venezuela: Campagne de diffamation des médias colombiens contre le Venezuela

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 26 août AVN.- Le premier vice-président de l'Assemblée Nationale, Elvis Amoroso, a dénoncé mercredi le fait que les médias colombiens organisent une campagne médiatique de discrédit contre le Venezuela pour discréditer les mesures prises dans le cadre de l'Etat d'Urgence décrété dans 5 municipalités de l'état de Tachira, rapporte un bulletin du Parlement.

"Des médias colombiens déforment et manipulent une opération du Gouvernement du Venezuela sur la frontière pour alimenter un conflit diplomatique entre les deux nations", a déclaré Amoroso par téléphone à AN Radio au sujet de la campagne internationale de discrédit que préparent des secteurs de la droite dans le pays voisin pour qualifier les mesures prises par le gouvernement bolivarien de xénophobes.

Le 21 août dernier, le Président de la République, Nicolás Maduro, a décrété l'Etat d'Urgence dans 6 municipalités de l'état de Tachira après que 3 fonctionnaires des Forces Armées Nationales Bolivariennes aient été blessés alors qu'ils accomplissaient des actions pour lutter contre la contrebande d'extraction de produits de base vers la Colombie.

Face à cela, il a réaffirmé le soutien des députés révolutionnaires du Parlement envers les mesures prises par l'Exécutif National pour en finir avec la guerre économique qui a été en grande partie stimulée par des groupes déstabilisateurs colombiens et combattre le para-militarisme qui s'est infiltré à Tachira.

Il a soutenu que des chaînes de télévision comme CNN en espagnol, Caracol et RCN ont commencé avec des banquiers qui fuient la justice vénézuélienne une campagne de discrédit et de diffamation contre le président Maduro pour le qualifier de dictateur.

De plus, il a expliqué que la chaîne colombienne NTN 24 montre des images sorties de leur contexte pour déformer la vérité au sujet des déportations tout en déclarant que beaucoup de Colombiens qui sont rentrés dans leur pays habitaient des zones du territoire vénézuélien qui n'étaient pas aptes ni permises.

"L'oligarchie colombienne et ses médias veulent présenter les déportations comme une marque de xénophobie et ce n'est pas le cas. Nous avons environ 7 millions de Colombiens sur notre territoire. Les Colombiens déportés, une bonne partie d'entre eux, sont liés au para-militarisme et une autre partie se trouve illégalement sur notre territoire", a-t-il indiqué.

De même, il a réaffirmé le soutien du Pouvoir Législatif aux mesures prises par el Président de la République pour garantir la souveraineté nationale et la paix dans la zone frontalière.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/diputado-amoroso-denunció-campaña-difamatoria-medios-colombianos-contra-venezuela

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/08/venezuela-campagne-de-diffamation-des-medias-colombiens-contre-le-venezuela.html