Cuba: Nous continuerons à lutter pour la levée du blocus

Publié le par cubasifranceprovence

À la suite du vote à l’ONU, le chef de la diplomatie cubaine, Bruno Rodriguez, a fait des déclarations à la presse

Auteur: Granma | internet@granma.cu

28 octobre 2015 09:10:18

NATIONS UNIES.– « Il est déplorable que les États-Unis aient voté contre notre résolution », a déclaré le ministre cubain des Relations extérieures en conférence de presse, à l’issue de la victoire écrasante de Cuba aux Nations Unies.

Pour le ministre, l’explication fournie par les États-Unis pour justifier leur refus à la levée du blocus est inconsistante et sans fondement, et tant que la réalité sera marquée par l’application stricte et concrète du blocus, l’Assemblée générale continuera de condamner cette politique.

Rodriguez a signalé qu’il avait renoncé à exercer son droit de réplique aux déclarations du représentant des États-Unis, avant de signaler que « la première chose à modifier, c’est l’application du blocus et non pas la résolution, car ce qui est erroné, c’est d’appliquer une politique de blocus qui va à l’encontre de l’intérêt national des États-Unis et de ses citoyens ».

Le ministre cubain a dit espérer qu’avant l’automne prochain le gouvernement et le Congrès nord-américains auront franchi des pas concrets en faveur de la levée du blocus.

Un aspect important a été introduit au débat d’aujourd’hui : la volonté du président des États-Unis et de plusieurs secteurs au Congrès d’atteindre l’objectif de la résolution : mettre un terme au blocus contre Cuba.

Le ministre a réitéré la volonté du président cubain Raul Castro Ruz de faire tout son possible pour améliorer les relations avec les États-Unis, sur la base du respect mutuel, de la souveraineté et de l’autodétermination des deux nations.

Selon Bruno Rodriguez, « une étape importante a été franchie dans le processus de rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis, et il existe des conditions pour avancer vers la normalisation des liens bilatéraux ».

Cependant, il a rappelé qu’ « une normalisation des relations avec les États-Unis sera impossible tant que le blocus économique, financier et commercial imposé à Cuba restera en place ».

http://fr.granma.cu/mundo/2015-10-28/nous-continuerons-doeuvrer-a-la-levee-du-blocus