Venezuela: L'entreprise Cross Home sanctionnée pour vente de produits à des prix abusifs

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 28 Oct. AVN.- La Super-intendance des Coûts et des Prix Justes a donné une amende au magasin de l' entreprise Cross Home situé dans la rue Capitolio, de Boleíta, dans la municipalité de Sucre de Miranda et lui a ordonné de vendre ses produits conformément aux marges de bénéfices établies par la Loi Organique des Prix Justes après qu'il ait commis le délit d'accaparement et de vente d'articles avec des sur-prix.

Le vice-ministre de la Politique Intérieure et de la Sécurité Juridique du Ministère de l'Intérieur, de la Justice et de la Paix, Yahir Muñoz, a informé que dans cette entreprise, on a trouvé des marges de bénéfices élevées sur les prix de serviettes, de verres, de vêtements, de lits et d'autres produits qui étaient facturés depuis 2010 et 2011 et n'étaient pas présentés au public.

"Il était impossible qu'ils les vendent s'ils ne les montraient pas. A cause de cela, nous avons engagé les actions correspondantes, la Super-intendance, à travers un processus administratif, a vérifié et on a établi une vente contrôlée et certaines amendes ont été établies" par le paiement d'unités fiscales et d'autres sortes d'amendes, a déclaré Muñoz.

Il a ajouté que le processus a été engagé par la voie ordinaire, avec une action du Ministère Public et il a souligné que ceux qui sont chargés de l'établissement ont accepté une vente contrôlée des produits après avoir reconnu qu'il y avait des failles administratives, après qu'on ait trouvé des produits vendus avec une marge proche de 80%.

Le vice-ministre a signalé que l'actuel propriétaire des magasins Cross est à l'étranger et que ceux qui ont la charge de l'entreprise sont en train de témoigner. "Il y a des investigations dont le Ministère Public donnera les résultats au moment opportun".

Dans ce contexte, Muñoz a précisé que dans le processus de vente contrôlée au public travaillent des employés de la Super-intendance, des membres de la Police Nationale Bolivarienne (PNB) et des membres du Service Administratif de l'Identification, de l'Immigration et de l'Etranger (SAIME) qui vérifient l'identité des citoyens pour éviter la revente des articles.

"Le nombre de produits qu'on peut acquérir est limité. Nous allons éviter les achats sans scrupules, nous allons éviter aussi qu'on interprète mal ce qu'est la vente contrôlée s'il vient un citoyen qui veut commercialiser à nouveau ces produits", a-t-il déclaré.

Il a allégué que la Mairie de Sucre dont le siège est près des magasins Cross n'a pas agi et n'a pas constaté les prix pratiqués par cette entreprise.

"Là où les gouvernements locaux n'agissent pas, il y a le Gouvernement National avec sa Police Nationale Bolivarienne et ses différentes institutions qui apportent des réponses au peuple vénézuélien en protégeant ses salaires", a-t-il assuré.

Il a ajouté que dans les prochains jours, une équipe de la Super-intendance sera activée pour inspecter d'autres établissements commerciaux qui appartiennent à cette entreprise et qui sont situés dans la région de la capitale et dans d'autres états du pays.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/sancionada-empresa-cross-home-vender-productos-sobreprecio

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/10/venezuela-l-entreprise-cross-home-sanctionnee-pour-vente-de-produits-a-des-prix-abusifs.html