Venezuela: Fonctionnement de la mission d'accompagnement électoral de l'UNASUR

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 08 Nov. AVN.- La Mission Electorale de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR) sera présente au Venezuela pour accompagner le processus électoral du 6 décembre prochain lors duquel on élira 114 députés et députées à l'Assemblée Nationale pour voir le développement de l'événement en ce qui concerne les principes d'impartialité, d'objectivité, d'indépendance, de légalité, de la non ingérence et de la transparence.

La semaine dernière, les chanceliers de cet organisme régional ont décidé par consensus l'envoi de la mission. Le pas suivant est la désignation du chef de la délégation qui, selon les déclarations du Secrétaire Général de l'UNASUR, Ernesto Samper, sera composée de 50 à 60 personnes.

Les missions de l'UNASUR sont composées de techniciens et de spécialistes des élections provenant des organismes des pays membres du bloc dans ce domaine.

"Ces ont des missions dans lesquelles la qualité des membres prévaut sur le nombre. Dans tous les cas, les délégués qui font partie de la mission sont des magistrats, des hauts fonctionnaires qui ont une large expérience des organes électoraux des pays membres", rapporte un document publié sur le site de l'UNASUR sur le fonctionnement des missions d'accompagnement.

La désignation du représentant spécial de la mission est le seul pas qui reste à faire pour que soit signé la convention d'accompagnement dans laquelle sont étblies les conditions et le déroulement de la mission qui "opère en fonction des progressions électorales décidées dans un plan d'activité propre", déclare le même texte.

"Nous espérons que cela va être résolu pour qu'à peine la convention signée, la mission s'installe au Venezuela." a dit mercredi dernier la présidente du Conseil National Electoral CNE), Tibisay Lucena, qui a souligné qu'il reste assez de temps pour que la mission d'accompagnement de l'UNASUR puisse accomplir les fonctions inhérentes à ses objectifs.

En plus de la présence de la mission de l'UNASUR, à toutes les phases du processus participeront les techniciens des partis politiques et d'autres organismes comme Le Parlement du MERCOSUR, l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de NOtre Amérique (ALBA), le Parlement Latino-américain (Parlatino) et la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC), rapporte Telesur.

Le groupe qui viendra au Venezuela comme toutes les missions de l'UNASUR aura un représentant spécial, élu par consensus entre les chanceliers et un coordinateur général qui accomplira des tâches techniques, désigné par le Conseil Electoral du bloc.

A la fin de son travail qui s'étend avant, pendant et après les élections, la mission remettra un rapport final avec ses constatations. La phase de campagne électorale pour les législatives commencera le 13 novembre et durera 15 jours.

Ce sera la 17° mission de l'UNASUR envoyée pour participer aux élections dans la région depuis celle formée en 2011 et ce sera la quatrième fois qu'elle ira au Venezuela. Cet organisme a aussi accompli des tâches d'accompagnement au Paraguay, en Bolivie, en Equateur, en Colombie, au Pérou, au Guyana et au Suriname.

La présidente du CNE a mis l'accent sur le fait qu'au-delà de l'accompagnement, le système électoral vénézuélien offre des garanties suffisantes pour que la transparence du vote soit totale ainsi que la transparence des pus de 17 contrôles de chaque composant impliqué dans le processus électoral avec la présence et la certification des techniciens de tous les partis politiques.

source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/¿cómo-funcionará-misión-acompañamiento-electoral-unasur

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/11/venezuela-fonctionnement-de-la-mission-d-accompagnement-electoral-de-l-unasur.html