Venezuela: La Centrale Bolivarienne Socialiste des Travailleurs soutient les décrets de l'Exécutif pour protéger les travailleurs

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 09 Déc. AVN.- La Centrale Bolivarienne Socialiste des Travailleurs (CBST) a exprimé mercredi son soutien aux décisions prises par l'Exécutif pour protéger les droits des travailleurs du secteur public dans le pays.

Carlos López, le coordinateur général de la centrale, a exprimé son soutien à la décision de faire passer aux mains des travailleurs ANTV et AN Radio, les médias audiovisuels du Pouvoir Législatif pour protéger le personnel qui travaille dans ces entreprises de communication face aux menaces du député élu de droite Henry Ramos Allup qui a critiqué la chaîne de l'Assemblée Nationale et qualifié les travailleurs de l'entreprise de "honte".

De même López a soutenu le décret de stabilité du travail pour tous les travailleurs publics du pays pour les 3 prochaines années que le président de la République, Nicolás Maduro, va prendre.

Face aux prétentions de la droite d’abroger des lois essentielles pour la protection du peuple comme la Loi Organique du Travail, sur les Travailleurs et les Travailleuses (LOTTT) et la Loi Organique des Prix Justes, il a indiqué que, depuis la Centrale Bolivarienne Socialiste des Travailleurs, on luttera pour continuer à garantir des droits comme le droit au travail et à la stabilité dans le travail.

"La classe ouvrière soutient le président ouvrier Nicolás Maduro (...) Nous garantissons aux travailleurs et aux travailleuses vénézuéliens que la Centrale Bolivarienne va défendre la Loi Organique du Travail, la loi du commandant Hugo Chávez, la loi qui a été élaborée avec plus d'un million et quelques de consultations des travailleurs (...) C'est la meilleure loi du monde en ce qui concerne la protection du travail des travailleurs", a expliqué López, interviewé dans l'émission El Desayuno, diffusée par Venezolana de Televisión.

Après le revers électoral de dimanche dernier, il a appelé les travailleurs à la réflexion et à la rectification. "La centrale appelle toutes ses bases à discuter (...) La classe ouvrière ne va jamais se rendre, elle ne va jamais se rendre. Nous allons amener ces lois à s'appliquer jusqu'à leurs dernières conséquences", a-t-il ajouté.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/cbst-respalda-decretos-del-ejecutivo-para-proteger-trabajadores-venezolanos

URL de cet article: