Venezuela: Le gouvernement et l’opposition vont devoir apprendre à cohabiter

Publié le par cubasifranceprovence

Ultimas Noticias

traduction Françoise Lopez

ÚN.- Le secrétaire général de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR), Ernesto Samper, a signalé dimanche qu'après les résultats des élections législatives de dimanche dernier 6 décembre, aussi bien le Gouvernement bolivarien que l'opposition devront "apprendre à cohabiter".

"Pour le bien ou pour le mal, nous avons un nouvel équilibre des forces", a souligné Samper en évoquant le nouveau scénario politique au Venezuela.

D'autre part, Samper qui se trouvait cette semaine en Argentine pour l'entrée en fonction du président Mauricio Macri, en évoquant la situation économique dans la région, a considéré que le "changement dans la direction économique a altéré la politique" en Amérique du Sud.

"Nous ne sortons pas d'un côté pour arriver par un autre. nous faisons un tour sur nous-mêmes étant donné le changement du sens de l'économie. Il est clair qu'une mauvaise économie amène une mauvaise politique et ce que nous vivons dans certains pays, c'est que simplement la changement dans la direction économique a troublé la politique", a-t-il expliqué à un journal argentin.

"Mais il y a aussi des processus de relève normal. Les gouvernements produisent de l'usure et l'opinion générale change. Parfois, les citoyens veulent arriver non à la même chose mais à autre chose de différent", a-t-il ajouté concernant les changements politiques que traverse l'Amérique du Sud.

Samper a dit qu'une "crise économique dans la région "est prévue mais les estimations notaient qu'il allait y avoir une "décélération".

Cependant, "en termes strictement statistiques, une croissance moyenne de 2% n'est pas une crise dans le sens de récession", a-t-il noté.

Source en espagnol:

http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/mundo/samper-gobierno-y-oposicion-tendran-que-aprender-a.aspx#ixzz3uHkSjEEo

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/12/venezuela-le-gouvernement-et-l-opposition-vont-devoir-apprendre-a-cohabiter.html