Venezuela: Paralysie de la production de poulets pour aggraver la guerre économique

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 18 Déc. AVN.- Le dirigeant de la Centrale Bolivarienne socialiste des Travailleurs de la ville, des Champs et de la Pêche de l'état de Lara, José Ängel Novoa, a dénoncé vendredi le fait que l'entreprise de production de poulets Protinal – Proagro arrêtera de travailler pour aggraver la guerre économique pour provoquer la malaise et le mécontentement dans la population.

Cette dénonciation, il l'a faite dans l'émission El Desayuno, de Venezolana de Televisión depuis l'état de Lara. Il a averti que la production de poulets n'assurera plus la processus d'incubation, les fermes et un abattoir.

Novoa a évoqué le fait que dans la municipalité de Palavecino, le groupe Protinal – Proagro a 3 entreprises et toute la chaîne de production du poulet. Une d'entre elles (Reproca) possède 16 hangars avec 105.000 poules pondeuses pour la consommation directe et fertiles, ces dernières amenées à un incubateur qui, depuis le 23 octobre, a produit 47 000 naissances de petits poulets qui ensuite étaient envoyés à des fermes d'engraissage et enfin à l'abattoir de Proagro.

Il a mentionné que dans cette chaîne, la guerre économique a commencé "et la première chose qu'ils ont faite a été de tuer les poules qui produisaient environ 90.000 oeufs par jour dont 60% allait aux incubateurs" et il a noté que le 6 octobre, la femre a fermé et le 23 de ce mois-là, il sont fermé les incubateurs. "Les 47 000 poussins qui naisaient chaque jour par l'engraissage qui dure quelques 42 jours ont disparu du marché."

Le dirigeant a révélé que le 30 octobre, l'abattoir "qui traitait entre 35.000 et 40.000 poulets par jour, un aliment vital pour les Vénézuéliens et qui ont disparu de façon abrupte (...) en violant d'un côté le droit des travailleurs et d'un autre côté en sortant du marché plus de 80 tonnes de poulets par jour".

Novoa a observé que face à cette situation, ils sont allés au Ministère du Processus Social du Travail pour qu'on prenne une mesure de protection des droits de la classe ouvrière.

"Ce groupe d'entreprises appartient à Protinal, du groupe Mendoza qui fait partie des ennemis du processus révolutionnaire et nous alertons le gouvernement national sur le fait que cette guerre économique continue parce que ces messieurs parlent de pouvoir ouvrir les entreprises après ce qu'ils appellent le referendum contre le président Maduro”, a-t-il révélé.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/denuncian-paralización-productora-pollos-lara-para-agudizar-guerra-económica

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/12/venezuela-paralysie-de-la-production-de-poulets-pour-aggraver-la-guerre-economique.html