Venezuela: Retour sur les élections législatives par les chiffres

Publié le par cubasifranceprovence

Le blog de Nicolas Maury

A l'issue d'une campagne législative difficile, dans un contexte de guerre économique, d'ingérence étasunienne, d'hyperinflation, les socialistes bolivariens réalisent malgré tout leur meilleur score électoral (dans le cadre des élections législatives) depuis le début de la révolution en 1999

Retour sur les élections législatives au Venezuela par les chiffres

Les chavistes n'ont pas abandonné Nicolas Maduro et le PSUV. Ils n'ont pas renoncé au combat révolutionnaire, bien au contraire. Les militants révolutionnaires se sont mobilisés et ont permis de rassembler 5.599.025 suffrages derrière les candidats du Gran Polo Patriotico (GPPSB). Ce score est le plus important recueilli par les socialistes depuis l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chavez. En effet, le PSUV-GPPSB gagne 176.801 voix par rapport à 2010.

Le système vénézuélien étant présidentiel, la population ne se mobilise pas, en général, pour ces élections. Sauf pour ce dimanche. Les vénézuéliens se sont massivement déplacés pour voter. Ils furent 74,25% a voter (+11,7 points). Sauf que le regain de participation a nettement profité à la coalition de droite-extrême droite "Table démocratique unitaire" (MUD) qui remporte 7.707.422 suffrages, une hausse de +2.387.058 voix.

Mathématiquement la droite remporte 56,2% des voix contre 40,8% au PSUV-GPPSB. Le système électoral étant basé sur un système majoritaire sur circonscription (à un tour) pour 113 sièges et 51 au scrutin de liste, la droite, par la mobilisation des vénézuéliens remporte 67,06% des sièges soit 112 députés (+47) et le PSUV-GPPSB n'obtient que 55 sièges (-43).

Ce niveau de participation correspond généralement à celui des élections présidentielles. La "Table démocratique unitaire" (MUD) a su mobiliser toutes ses forces, avec l'appui des Etats-Unis, de l'Espagne, de l'Internationale socialiste. Tous les moyens ont été bon pour "démobiliser" les chavistes et leurs électeurs. Le PSUV n'est pas abattu électoralement, les socialistes bolivariens savent qu'ils leurs restent quelques mois pour redresser la barre, d'autant que le MUD est plus revanchard qu'autre chose.

La droite n'a pas été élue pour mettre fin aux programmes sociaux, au chavisme, mais pour résoudre les problèmes économiques et les pénuries. Mais cette coalition risque très vite de se retrouver coupée d'une base électorale qui n'est pas issue des quartiers riches, blancs et bourgeois du pays.

Au final, le Venezuela se dirige vers une période de blocage institutionnel, le parlement étant limité dans ses prérogatives constitutionnelles, la droite dispose désormais des 2/3 des sièges nécessaires pour lancer une procédure révocatoire contre le Président Nicolas Maduro.

Retour sur les résultats électoraux des dernières élections législatives :

2015

inscrits : 19.504.106 - participation 74,25% (+11,7 points)

- PSUV-GPPSB : 5.599.025 voix (+176.801)

- MUD : 7.707.422 (+2.387.058)

2010

inscrits : 1.777.2768 - participation 66,45% (+41,19 points)

- PSUV-GPPSB : 5.423.324 voix (nouvelle formation)

- MUD : 5.320.364 (nouvelle formation)

2005

inscrits : 14.272.964 - participation 25,26% (-30,79 points)

- Mouvement pour la Vème république (ancêtre du PSUV) : 2.041.293

- PoDemoS (membre aujourd'hui du GPPSB) : 277.482

- Patria por Todos (membre aujourd'hui du GPPSB) : 197.459

- Parti communiste (membre aujourd'hui du GPPSB) : 94.606

2000

inscrits : 11.705.702 - participation 56.05% (en baisse par rapport à 1998)

- Mouvement pour la Vème république (ancêtre du PSUV) : 1.977.992

- Acción Democrática (social-démocrate membre du MUD aujourd'hui) : 718.148

- Proyecto Venezuela (Chrétiens sociaux membre du MUD aujourd'hui) : 309.168

- Copei (Chrétiens sociaux membre du MUD aujourd'hui) : 237.349

- Movimiento al Socialismo (social-démocrate membre du MUD aujourd'hui) : 224.170

- La Causa Radical (social-démocrate membre du MUD aujourd'hui) : 196.787

- Primero Justicia (droite membre du MUD aujourd'hui) : 109.900

- Patria por Todos (membre aujourd'hui du GPPSB) : 101.246

Hugo Chavez arrive au pouvoir en 1999.

Nicolas Maury

http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Retour-sur-les-elections-legislatives-au-Venezuela-par-les-chiffres_a10056.html