Venezuela: La restriction de l'accès des journalistes à l'Assemblée Nationale limite le droit à l'information

Publié le par cubasifranceprovence

traduction Françoise Lopez

Caracas, 20 janvier AVN.- Les règles imposées depuis lundi dernier par la nouvelle direction de l'Assemblée Nationale (AN) limite l'accès des journalistes et des travailleurs de la presse à l'Hémicycle.

Mercredi, premier jour d'application des nouvelles règles, les médias et les citoyens en général ont subi les conséquences de ces actions qui se traduisent par une absence d'informations transparentes sur es débats et les activités du Parlement.

Ce même mercredi, l'accès du Palais Législatif fédéral a été refusé à l'équipe de journalistes de l'Agence Vénézuélienne d'Information par la sécurité de l'Assemblée Nationale qui argumente qu'elle "applique les ordres de la nouvelle direction".

Un fonctionnaire de sécurité du Palais a informé que cette semaine, de nouvelles directives ont été données. Parmi elles, d'empêcher l'accès à plus de 2 représentants des médias publics.

Cependant, aux abords de l'AN, on observe comment plusieurs médias privés et internationaux entrent dans le Palais sans encombres.

La limitation de l'accès des journalistes représentant des médias publics s'oppose au libre accès des médias privés et internationaux qui, bien qu'ils aient le droit garanti de couvrir l'événement n'ont pas transmis intégralement le débat concernant le décret d'Urgence Économique approuvé vendredi dernier par le président de la République, Nicolás Maduro.

De cette façon, la couverture des événements a été réduite aux transmissions éventuelles attachées au critère éditorial des médias privés alors que les journalistes des médias publics et le reste du pays sont privés du droit à une information transparente parce qu'on leur refuse l'occasion de suivre le débat à l'Assemblée Nationale au sujet d'un problème d'Etat de grand intérêt pour les citoyens en général.

Cette situation contraste avec le discours apparemment incluant de la nouvelle majorité de droite à l'Assemblée Nationale dont le président, Henry Ramos Allup d'AD, a affirmé dès qu'il a pris ses fonctions, que pendant la nouvelle période parlementaire, le libre accès à la presse nationale et internationale sera garanti à cause de la "liberté d'expression et de la liberté de la presse".

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/restringen-acceso-periodistas-medios-públicos-asamblea-nacional

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2016/01/venezuela-la-restriction-de-l-acces-des-journalistes-a-l-assemblee-nationale-limite-le-droit-a-l-information.html