50 ANS APRES LA CREATION DES ECOLES POUR LES FILLES D'AGRICULTEURS

Publié le par cubasifranceprovence

 

La Havane, 23 novembre (ACN) - Le Commandant en Chef Fidel Castro a été le principal créateur et promoteur du Plan d’Éducation pour les filles d’agriculteurs « Ana Betancourt » dont se sont bénéficiées, il y a cinquante ans, des milliers de jeunes filles de 14 à 20 ans.

 

         Elle venaient des régions les plus reculées de l’île et le quotidien Granma rappelle qu’à leur arrivée dans la capitale, un bon nombre d’entre elles ont dû commencer par être alphabétisées, mais toutes ont reçu une formation qui leur a permis, ensuite, de donner une impulsion aux changements sociaux qui se sont produits dans leurs communautés.
La première école s’était installée à l’Hôtel National de Cuba, un hôtel de luxe de la capitale, mais d’autres ont été, ensuite, créées, et le Commandant en Chef s’est maintenu au courant de leur travail, même si la responsabilité en revenait, en fait, à la naissante Fédération des Femmes Cubaines et, en particulier, à sa présidente, Vilma Espín.
Le 23 novembre 1961, au cours de la cérémonie de remise des diplômes aux trois mille jeunes filles qui avaient terminé leurs études au centre scolaire de Tarara, dans le discours qu’il a prononcé à l’ancien Théâtre Chaplin, Fidel avait déclaré : « Le futur n’appartient pas à ceux qui se résignent. Il appartient à ceux qui se battent ».
Ce jour là, et grâce à cette initiative, la nation pouvait compter sur de nouvelles forces pour propulser les tâches de la Révolution. Elle avait ainsi pu doter les femmes des campagnes cubaines non seulement de connaissances académiques mais aussi des outils nécessaires pour comprendre et soutenir les transformations que la Révolution menait à bien.