ACCORD D'ELIMINATION DU PALUDISME EN AFRIQUE DE L'OUEST

Publié le par cubasifranceprovence

 

La CEDEAO et Cuba signent un accord pour l'élimination du paludisme en l'Afrique de l'Ouest - La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et Cuba ont convenu de nouvelles mesures pour relancer leur collaboration en vue de l'élimination du paludisme en Afrique de l'Ouest d'ici à 2015 grâce à un programme de contrôle et de lutte, annonce un communiqué publié jeudi à Abuja, au Nigeria.

La Commission de la CEDEAO indique que ces mesures sont consignées dans un accord-cadre signé à la fin de la deuxième visite à Cuba d'une délégation ministérielle de haut niveau conduite par son vice-président, Toga McIntosh , dans lequel les deux parties ont réaffirmé la viabilité de leur objectif commun de parvenir à l'éventuelle élimination du paludisme d'ici cette date.

Parmi les membres de cette délégation figurent les ministres de la Santé de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du  Nigeria.

La collaboration porte sur l'élimination des larves de moustiques par le biais de la pulvérisation de bio-larvicides sur leurs habitats.

En vertu de l'accord, Cuba a accepté de continuer à s'engager de manière bilatérale avec les pays membres, en particulier le Ghana, le Nigeria et le Burkina Faso, où la phase pilote de mise en œuvre  a déjà commencé pour le programme d'élimination du paludisme fondé sur la plateforme multilatérale mise sur pied par la Commission de la CEDEAO et  Cuba pour la réussite du programme

Les deux parties ont convenu d'élaborer un plan visant à importer et à utiliser le produit en provenance de Cuba dans les trois pays au cours de la première phase avant son déroulement complet dans d'autres pays membres, suivi de sa production locale au Ghana et au Nigeria d'ici mi-2014, puis en Côte d'Ivoire entre 2015 et 2016.

Selon l'accord, les modalités de transfert de technologies, des arrangements de services techniques, le renforcement des capacités, les brevets et les licences devraient également être terminés d'ici décembre prochain.

Pana 26/04/2012

(source Afrique en ligne)