CHAVEZ S'EST ADRESSE AU VENZEUELA DEPUIS LE "BALCON DU PEUPLE"

Publié le par cubasifranceprovence

 

Caracas, Le Président Hugo Chavez a réaffirmé à l'opinion publique vénézuélienne qu'il se remettait bien. Dans les prochains jours, a-t-il déclaré, il commencera ici la phase de radiothérapie du traitement consécutif à l'opération chirurgicale qu'il a subie à La havane.

 

Une concentration populaire sous le Balcon du Peuple du Palais de Miraflores – siège du gouvernement – s'est produite ce samedi en soutien au leader bolivarien.

 

Chavez est rentré dans la soirée dans son pays. Alors, après avoir salué les citoyens à l'aéroport et après être allé au siège de la présidence, il a fait une promenade nocturne à travers certains lieux emblématiques et très beaux de Caracas.

 

Lors de la rencontre populaire, le chef d'état passa en revue le travail des partis et des organisations pour garantir une large victoire aux élections présidentielles du 7 octobre.

 

Il a rappelé qu'il apparaissait dans les enquêtes comme largement favori - il a un avantage de 20 ou 30 points par rapport au candidat de la droite – pourtant, il a alerté sur le fait que, pour conserver l'avantage géométrique décrit par les sondages, les forces révolutionnaires devront déployer une activité constante.

 

Il a signalé que les factions de droite, bien que minoritaires, conservent un grand pouvoir économique et médiatique, manquent de scrupules et ont avec elles les grandes puissances hégémoniques impérialistes, c'est pourquoi ils auront toujours un « message caché » dont les ressorts sont la déstabilisation et la peur , a-t-il signalé.

 

« La bataille est dure et sera dure, mais nous la gagnerons », a-t-il prohpétisé. Il a aussi appelé à maintenir et à renforcer l'unité.

 

Dans son discours sur le Balcon du Peuple du palais présidentiel, Chavez a transmis aux citoyens un salut de Fidel, et a remercié le leader historique de la Révolution Cubaine , le Général d'Armée Raùl Castro et le peuple cubain pour le soutien inconditionnel qu'ils lui ont apporté, sur le plan personnel ainsi qu' au processus bolivarien.

 

(source Juventud Rebelde, 17 mars 2012

traduction Françoise Lopez)