COMMUNIQUE DE CUBA SI FRANCE PROVENCE

Publié le par cubasifranceprovence

Cuba Si France Provence est indignée par les raisons que met en avant le Ministère français de l’Intérieur pour refuser la nationalité française au journaliste Hernando Calvo Hospina.

 

En effet, le premier motif invoqué est : « Il ressort de votre dossier que vous entretenez des relations avec le représentation cubaine à Paris ».

 

Ce motif est inacceptable : en effet, la seule présence d’une Ambassade de Cuba dans la capitale française indique que Cuba est un pays ami avec lequel la France entretient des relations diplomatiques et commerciales normales. Pour preuve, nous pouvons tous sans difficultés acheter chaque jour dans les supermarchés et les bureaux de tabac français du rhum, du café, des cigares cubains...

Nous entretenons tous, nous, amis de Cuba, « des relations avec le représentation cubaine à Paris » et nous ne sous sentons pas pour autant traîtres à notre pays.

 

Plus loin, lui est reprochée sa « proximité avec l’idéologie castriste ». Qu’est-ce que « l’idéologie castriste » ? De toute évidence, c’est se battre, jour après jour, pour  que les soins de santé, l’éducation, la culture, le sport soient accessibles à tous, bref, pour une société plus juste .  Cuba a réussi ce pari malgré le blocus auquel elle est soumise depuis 50 ans et les difficultés diverses et nous l’admirons pour cela. Alors, si c’est cela, l’ « idéologie castriste » nous  sommes nombreux à en être « proches » et vu les temps qui courrent, nous le serons de plus en plus. Est-ce un crime ? Si c’en est un, force nous est d’admettre que seule en France, l’idéologie néo-libérale est reconnue comme légitime.

 

Pour ces raisons, Cuba Si France Provence a signé la pétition «La nationalité française refusée au journaliste Hernando Calvo Ospina» 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N17671 

 

et vous invite à le faire.

 

Salon-de-Provence, le 8 décembre 2011.

Pour Cuba Si France Provence,

la présidente,

Françoise Lopez