CONSIDERATIONS DU PRESIDENT KENNEDY SUR CUBA

Publié le par cubasifranceprovence

Considérations sur Cuba du Président John F. Kennedy, presque un mois avant son assassinat.

Pendant une entrevue avec le journaliste français Jean Daniel, le 24 octobre 1963.

 « Je crois qu’il n’y a pas un pays au monde, parmi tous ceux qui ont été sous la domination coloniale, où la colonisation économique, l’humiliation et l’exploitation ont été pires qu’à Cuba, en partie à cause de la politique de mon pays pendant le régime de Batista.

Je suis d’accord avec ce que Fidel Castro a fait dans la Sierra Maestra, quand avec juste raison, il réclamait la justice et en particulier il aspirait à libérer Cuba de la corruption. Et même, je peux aller plus loin : en un certain sens, c’était comme si Batista avait été l’incarnation d’un certain nombre de péchés commis par les Etats-Unis.

Ahora debemos pagar por esos pecados. Sobre el régimen de Batista, yo estoy de acuerdo con los primeros revolucionaros cubanos. Eso está perfectamente claro."

Maintenant, nous devons payer pour ces péchés. A propos du régime de Batista, je suis d’accord avec les premiers révolutionnaires cubains. C’est tout à fait clair. »

Note de la rédaction:

Le 22 novembre 1963, le journaliste français Jean Daniel, à la demande de Kennedy, discutait avec le camarade Fidel de la possibilité que les deux pays travaillent ensemble pour rechercher une normalisation des relations. Au milieu de la conversation, ils ont appris la nouvelle de l’assassinat de Kennedy, à Dallas.

(source « Granma » 22 novembre 2011,

traduction Françoise Lopez)