Fidel Castro: DISCOURS du 16 avril 1961

Publié le par cubasifranceprovence

Discours prononcé par Fidel Castro Ruz, Président de la Double République de Cuba, en rendant les honneurs funèbres aux victimes des bombardements en divers points de la République effectués le 23 et le 12, face au Cimetière Colomb, le 16 avril 1961.

 

Camarades de l'Armée Rebelle et des Milices Nationales Révolutionnaires,

Cubains,

 

C'est la deuxième fois que nous nous réunissons en ce lieu. La première fois, ce fut au moment de cet acte de sabotage qui coûta la vie à pratiquement une centaine d'ouvriers et de soldats.

 

En cette occasion, il avait été nécessaire d' expliquer le crime commis contre notre peuple par une série de déductions; en cette occasion, il avait été nécessaire de prouver que ce sabotage n'avait pu être réalisé sur notre territoire, il n'avait pu être préparé sur notre territoire étant donné les conditions de vigilance extrême dans lesquelles le déchargement de ce bateau s'accomplissait.  Il n'était pas possible de supposer que cela soit dû à un accident, vu que le type de munitions qu'on déchargeait ne pouvait exploser en tombant.

 

Il fut nécessaire de faire l'historique des antécédents qui désignaient les coupables de cet acte criminel; il fut nécessaire de se souvenir de tout l'intérêt que le gouvernement des Etats-Unis avait manifesté et de toutes les manœuvres qu'il avait réalisées pour éviter que ces armes, que vous étiez en train de décharger depuis un moment, arrivent jusque dans nos mains.

 

(...) Pour accéder au texte intégral de ce discours , cliquez sur ce lien:

link

  ou sur ce lien:

link