HO CHI MINH: UN DES PRINCIPAUX LEADERS REVOLUTIONNARES DU XX° SIECLE

Publié le par cubasifranceprovence

Le 19 mai 1890 naquit, dans le hameau vietnamien de Kim Lien, celui qui allait devenir l'un des principaux leaders révolutionnaires du XX° siècle, mettrait en échec les plus puissantes armées de l'histoire et donnerait à son peuple une lumineuse victoire , Ho Chi Minh.

 

Surmontant d'innombrables obstacles, d'énormes difficultés, il devait accepter les défis que sa mission rencontrerait dans sa lutte contre plus d'un empire et il devait devenir un symbole.

 

Il n'eut pas besoin d'apprendre dans les salles de classe les causes de la misère et les désastres provoqués par la colonisation car en temps que cuisinier, jardinier, rénovateur d'antiquités, peintre, photographe, journaliste, déneigeur, il voyagea en Allemagne, en Suisse, en Angleterre, il s'identifia avec ses égaux, et connut les pénuries des ouvriers du Canal de Panama. Il alla aux Etats-Unis, et vécut dans le quartier noir de Harlem, acquérant de nouvelles connaissances et de nouvelles langues, en autodidacte.

 

Sa culture devint chaque fois plus solide et de retour en France, à la fin de 1917, il participa pleinement à la lutte pour la libération des colonies. Allié du Parti Socialiste Français, en son sein, il commença à être un porte-drapeau de l'émancipation des colonies d'Afrique et d'Asie. Il s'appelait alors Nguyen Ai Quoc et avait fondé un journal.

 

En 1930, il fonde le Parti Communiste Indochinois. Peu après, il est prisonnier politique à Hong Kong. De nouveau détenu en Chine en 1942 et les fers aux pieds, il connaît 18 prisons dans 13 districts. Très malade et seul, il ne perd pas courage et écrit une centaine de poèmes qui sont un hymne à la vie. En suivant ce chemin – Ho Chi Minh pour l'histoire, est un nom qui signifie « celui qui illumine » - il donne une organisation au peuple vietnamien et il insuffle sa pensée d'indépendance et de souveraineté à des compatriotes extraordinaires qui le suivirent tout au long de sa vie dans sa lutte constante contre le colonialisme français, l'invasion japonaise et l'impérialisme nord-américain, donnant chaque fois, la victoire au Vietnam.

 

Ho Chi Minh fut le libérateur et le constructeur de son pays , avec cette devise irrévocable : « il n'y a rien de plus précieux que l'indépendance et la liberté. »

 

(source « Granma 20 mai 2012

traduction Gaston Lopez)