LA DATE DU 26 JUILLET par Françoise Lopez

Publié le par cubasifranceprovence

La date du 26 juillet revêt une importance particulière car ce n'est pas celle d'une victoire,comme l'est ordinairement la date de la fête nationale dans la plupart des pays du monde. L'attaque de la caserne Moncada a été un terrible échec et ses conséquences ont été dramatiques. Mais le peuple cubain est sorti plus uni et plus fort de cette redoutable épreuve, si uni et si fort que 6 ans plus tard, le 1° janvier 1959, ce ne sont pas Fidel, Che ou Camilo qui entrent en vainqueur à la Havane mais le peuple cubain tout entier. Et 50 ans plus tard, c'est toujours lui, plus uni et plus fort que jamais, qui assume les changements nécessaires pour surmonter la crise économique mondiale et continuer cette Révolution qui, dans un monde globalisé et dominé par le capitalisme qui le conduit irrémédiablement à sa perte, contre vents et marrées, place toujours l'homme au centre de l'économie.

 

Sans doute faut-il trouver dans les épreuves qu'il a su traverser sans perdre son identité ni renoncer si peu que ce soit à son indépendance et à sa souveraineté, les raisons de son unité exceptionnelle, quand de par le monde, tant de peuples éclatent pour des raisons mineures...

 

Tout le monde est toujours uni le jour de la victoire, savoir affronter les problèmes tout en restant unis est bien plus difficile. C'est la leçon que nous donne le choix de cette date du 26 juillet : méfions-nous des victoires, elles nous ramollissent, les épreuves nous fortifient .

 

Vive le 26 juillet !

Venceremos !

 

Françoise Lopez

présidente de Cuba Si France Provence

24 juillet 2012