LA PRODUCTION ET LA VENTE DE MATERIAUX EXIGENT PLUS D'EFFICACITE

Publié le par cubasifranceprovence

Écrit par Redaction AHORA

 

Bien que le programme de production et la vente de matériaux de construction ont eu une meilleure performance en 2012 par rapport à 2011, ce que nous avons atteint est encore très loin de la demande nationale et il est urgent une amélioration dans l'organisation, l'efficacité et la qualité.

 

Odalis Escandell, premier vice-ministre du Commerce Intérieur et Reynaldo García, chef général du Groupe d’affaires Industriel de la Construction, a

déclaré aujourd'hui à la Table Ronde qu’il y a des insatisfactions, malgré la croissance expérimentée dans la plupart des plus de 400 assortiments

disponibles pour la population.

 

Les provinces ayant un travail remarquable dans la vente de matériaux ont été Villa Clara, Cienfuegos, Sancti Spiritus, Mayabeque, Santiago de Cuba, Guantanamo et Holguin, les trois dernières ont été liées en grande partie aux mesures prises dans la récupération après le passage de l'ouragan Sandy.

 

La Havane, avec un 46 pour cent de l'exécution de ce plan, est l’une des

dernières provinces. Les fonctionnaires ont rappelé que avec une partie des bénéfices de la vente des matériels libérés, les gouvernements municipaux ont des fonds à accorder des subventions monétaires aux personnes défavorisées dans le programme de construction, de préservation ou de réhabilitation de logements.

 

À la fin d'année il y a eu des augmentations dans la production d'acier, blocs de béton, du ciment et d’autres matériaux de la construction, mais cela ne veut pas dire qu'il n’y a pas des erreurs dans presque toute la chaîne productive, fournisseuse et distributrice.

 

Par exemple, avec la céramique blanche (meubles sanitaires) et les carreaux il y a eu des problèmes organisationnels et technologiques, ainsi que des problèmes techniques dans le processus de production, de stockage et de commercialisation de certains articles affectant la qualité, et la difficulté avec la transportation à cause de l'insuffisante capacité pour répondre aux programmes.

 

García a déclaré que de même en 2013, il faudra contrôler et exiger chaque fois plus les procédures des contrats économiques, et augmenter l’orientation technique au public sur l'utilisation des matériaux en fonction de leur performance.

 

À cet égard, le ministère et le Groupe d’affaires ont pris des mesures pour éliminer ces obstacles et encourager les meilleures expériences, incluant la promotion de l'industrie locale et le travail privé au profit de ce programme.

 

Les plaintes relatives à la qualité des assortiments, à l'accaparement par les vendeurs illégaux de ce qui vient aux points de vente et les prix élevés, surtout quand la qualité n'est pas bonne, ont été diffusées dans le programme.

 

Escandell a indiqué qu'au cours du deuxième trimestre débutera la commercialisation de bois.

Mais l'essentiel c’est que les organismes et entités impliquées doivent accomplir non seulement les plans de 2013, supérieurs à ceux de l'année précédente, mais qu’ils doivent augmenter l'efficacité pour atteindre ce niveau de vente dont la destination finale est celle de satisfaire les besoins de la population et l'économie, qui exige ces revenus. /AIN