LE VICE-PRESIDENT JAUA CONFIRME QUE CHAVEZ JOUIT DE TOUTES SES FACULTES POUR CONTINUER A GOUVERNER

Publié le par cubasifranceprovence

 

Caracas, 22 février AVN – Le vice-président de la République, Elias Jaua confirme ce mercredi que le chef de l'Etat, Hugo Chavez, jouit de toutes ses capacités pour continuer [à gouverner] à la tête du Gouvernement National, il écarte l'existence d'une incapacité temporaire et qu'à cause de cela, il doive assumer la première magistrature.

Ce mardi, Chavez a annoncé qu'il devrait subir une intervention chirurgicale après qu'on lui ait découvert une lésion de deux centimètres de diamètre à l'endroit même où il présentait une tumeur cancérigène en juin dernier.

« (Le Président jouit) de toutes ses facultés pour continuer à assumer le commandement du gouvernement , comme il l'a fait au cours du processus antérieur (en 2011). La Constitution n'établit à aucun moment un mécanisme de décret d'incapacité temporaire », a expliqué Jaua dans le programme Contracolpe, de la Venezolana de Television.

Il a souligné qu'une incapacité temporaire signifierait que le Président ait une quelconque impossibilité de gouverner le pays à un moment déterminé, pour des raisons extrêmes dues à, par exemple, un enlèvement ou des capacités physiques ou mentales limitées pour continuer à la tête de la Présidence.

Il a rappelé que les secteurs de la droite nationale utilisent ce type de conjonctures pour tenter de générer la déstabilisation et le trouble, en utilisant des éléments anticonstitutionnels comme celui d'affirmer qu'il existe une incapacité temporaire.

« Ces secteurs qui aujourd'hui se vêtent en démocrates , en progressistes et qui disent qu'ils vont réaliser une transition par le chemin pacifique ne ratent pas une occasion pour dévoiler leur vrai visage », a-t-il signalé au moment où il déclarait que l'opposition vénézuélienne connaît le grand leadership de Chavez et savent qu'ils ne pourront pas le battre par la voie démocratique.

Jaua a noté qu'il n'existe pas de thèmes occultes en relation avec la santé du président et qu'il « avait toujours dit la vérité au peuple vénézuélien ».

« Nous ne cachons rien, le Président l'a démontré tout au long de sa trajectoire politique, depuis qu'il est apparu le 4 février (1992) , il a toujours dit la vérité », a-t-il déclaré.

De même, il a informé que le chef de l'Etat sollicitera, devant l'Assemblée Nationale, une autorisation pour s'absenter du pays pour plus de cinq jours afin de commencer son traitement.

(source AVN 23 février 2012

traduction Françoise Lopez)