LES PARTISANS D'Allende REJETTENT LE RAPPORT JUDICIAIRE SUR SON SUICIDE

Publié le par cubasifranceprovence

Par Tania Hernández

 

Santiago du Chili, 12 septembre (RHC-PL)- Le Parti Socialiste « Allendiste » va démontrer la participation de tiers dans la mort du président Salvador Allende, bien que la justice ait indiqué qu’il s’agissait d’un suicide.

 

En réponse au verdict émis la veille par le pouvoir judiciaire, le leader de ce parti Esteban Silva a annoncé qu’il continuera de demander que les pilotes qui ont bombardé le Palais de la Moneda soient jugés pour homicide contre le président Allende durant le coup d’Etat du dictateur Augusto Pinochet le 11 septembre 1973.

 

Esteban Silva a critiqué le fait que le verdict de la Cour d’Appel ait été rendu public précisément alors qu’un hommage était rendu au Chili aux victimes du coup d’Etat. Il a signalé que les enquêtes judiciaires sur l’affaire ne doivent pas être arrêtées, car il y a encore beaucoup de personnes qui doivent témoigner.

 

Roberto Ávila, l’avocat qui a présenté la plainte pour enquêter sur la mort provoquée par des tiers, a rappelé que la Cour Suprême des Etats-Unis a statué comme homicide et non comme suicide, la mort des personnes qui se sont lancées dans le vide depuis les Tours Jumelles pour éviter une mort horrible lors de l’attentat du 11 septembre 2001.