Nicolas MADURO EXIGE DES MEDIAS PRIVES QU'ILS CESSENT LEURS APPELS A LA GREVE CIVIQUE NATIONALE

Publié le par cubasifranceprovence

« Nous disons au tribunal suprême médiatique de la droite qui aime manipuler les gens par des mensonges : « Décrochez un peu, arrêtez ces appels à une grève civique parce que ce peuple vous donnera une leçon historique, encore plus importante qu'il y a dix ans » », a dit ce lundi le vice-président de la République Nicolas Maduro.

 

Lors de sa communication aux médias, le haut-fonctionnaire a rappelé que, le 2 décembre 2002, quelques mois après un coup d'état manqué contre Hugo Chavez, des secteurs d'opposition à la Révolution Bolivarienne appelèrent à une grève nationale qui déstabilisa le pays.

 

A la fin de la semaine dernière, divers secteurs politiques d'opposition ont appelé à une grève civique nationale au moyen des réseaux sociaux .

 

D'autre part, Maduro a signalé qu'il se réunirait aujourd'hui avec des entrepreneurs pour garantir l'approvisionnement complet en aliments et en produits de base pour le peuple.

 

Finalement, le vice-président exécutif a démenti l'opinion diffusée sur les réseaux sociaux sur le retour du Président Hugo Chavez au Venezuela.

 

Courrier de l'Orénoque 7 janvier 2012

( source site du Ministère de la Communication et de l'Information)

(traduction Gaston Lopez)