Venezuela: 17 PERSONNES ARRETEES POUR SABOTAGE D'USINES ELECTRIQUES

Publié le par cubasifranceprovence

Caracas, 9 avril AVN - 17 personnes arrêtées pour sabotage d'usines électriques dans le pays a indiqué ce mardi le chef du Groupe Stratégique Opérationnel des Forces Armées Nationales Bolivariennes (CEOFANB), le général Wilmer Barrientos.

 

Après une réunion de toutes les autorités chargées de la sécurité en rapport avec les élections présidentielles de ce dimanche 14, Barrientos a indiqué que ces personnes ont été prises en flagrant délit et mises sous la garde des autorités correspondantes.

 

Devant cette situation, le Gouvernement National fera garder les stations électriques du pays à partir de ce jeudi. En outre, des mesures de contrôle pour garantir la plus grande efficacité du système téléphonique, de même que la surveillance et la garde du câble sous-marin ont été prises.

 

« Je veux demander au peuple de faire attention à l'utilisation de l'énergie parce qu'il y a au Venezuela une tendance à gaspiller l'énergie. »

 

Il a dit que les centres commerciaux doivent faire plus attention et faire fonctionner leur équipement de groupes électrogènes pendant les heures de pic pour collaborer à une plus grande stabilité du système électrique.

 

D'autre part, on a aussi pris des mesures pour restreindre les travaux avec des rétrocaveuses et la machinerie lourde pour éviter la rupture de la fibre optique qui occasionnerait des problèmes de communications.

 

Barrientos a déclaré que ce mardi, 22 écoles de l'état de Bolivar se sont réveillées sans câblage électrique, écoles qui, jusqu'à ce lundi, était en parfait état.

 

De la même manière, Barrientos a indiqué qu'ils ont revu le cas des incendies de forêts qui, comme il avait été signalé, ont coïncidé avec les trois dernières élections dans le pays. « Nous y faisons très attention et nous avons mis sur pied une équipe pour ne pas laisser ce problème de côté. »

 

Vente et distribution de boissons alcoolisées.

 

La vente et la distribution de boissons alcoolisées seront interdites au Venezuela à partir de 6h du soir, ce vendredi 12 jusqu'au lundi 15 avril, à la même heure à cause des élections présidentielles de dimanche.

 

La mesure fait partie d'une résolution d'ensemble des ministères des Relations Extérieures, de la Justice et de la Défense publiée au Journal Officiel N° 40 142 du 8 avril 2013 en vente ce mardi.

 

De même, les permis de port d'armes à feu et d'armes blanches seront suspendus sur tout le territoire pour la même période, de même que les réunions et les manifestations publiques, les rassemblements ou actes similaires qui peuvent affecter le déroulement normal du processus électoral.

 

La police devra fermer immédiatement les établissements qui ne respectent pas ces mesures et indiqueront aux autorités les responsabilités de chacun.

 

Circulation.

 

En matière de circulation, la loi défend la circulation de véhicules de charge supérieure à 3 500 kg du samedi 13 avril à 6h du soir jusqu'au lundi à la même heure.

 

Sont exclus de cette restriction ceux qui transportent de l'eau potable ou des produits chimiques pour le traitement de l'eau, des aliments, des médicaments périssables, des fournitures médicales, de la glace sèche, de l'oxygène, des matériaux de construction pour la Grande Mission Vivienda Venezuela, des ordures solides d'origine domestique dans des véhicules habilités pour leur transport, des fertilisants, produits agricoles, gaz domestique et combustible, produits pour l 'activité pétrolière, matériaux et équipement électrique et matériel en rapport avec les élections.

 

De même, sera interdite la circulation de véhicules de transport de valeurs pendant ce même laps de temps.

 

Une résolution du ministère des Transports Terrestres suspend n'importe quelle mesure de restriction du libre transport sur les routes pour les réparations ou le goudronnage, ceci en rapport avec la sécurité et pour éviter les bouchons. On appliquera ces mesures de midi ce mardi 9 avril jusqu'au lundi 15 à la même heure.

 

De même, seront suspendues toutes activités de goudronnage, de réparation de trous, d'égouts, de scarifications, d'ouverture de tranchées qui pourraient abîmer les fibres optiques.

 

Police.

 

Le corps de la Police Nationale Bolivarienne, la police des états et des municipalités seront dans leur caserne entre le vendredi 6h du soir et le lundi à la même heure et resteront sous le contrôle opérationnel du Commando Stratégique Opérationnel des Forces Armées Nationales Bolivariennes (CEOFANB).

 

Le fait d'être consigné à la caserne implique la disponibilité des officiers de ces organismes qui prendront leur service dans leur juridiction mais suivront les instructions du CEOFANB. Ceux qui n'ont pas d'occupation de policier devront être disponibles dans leur centres de coordination respectifs.

 

Frontières.

 

Dans une autre résolution publiée au Journal Officiel, les ministères des Relations Extérieures, de la Justice et de la Défense établissent un strict contrôle aux frontières des personnes, des véhicules et de leur chargement par voie terrestre de ce mardi 9 à 6h du matin jusqu'au lundi 15 avril à la même heure.

 

Cette mesure vise à maintenir l'ordre public et l'application des principes de sécurité de la nation, de même qu'à protéger l'inviolabilité des frontières et à prévenir les menaces contre la République dues aux élections.

 

AVN 09/04/13

(traduction Gaston Lopez)