Venezuela: LE GOUVERNEMENT GARANTIT L'APPROVISIONNEMENT DU PAYS EN NOURRITURE

Publié le par cubasifranceprovence

Caracas, 8 avril AVN – Le Vice-président Exécutif de la République, Jorge Arreaza, a indiqué ce lundi que les réseaux de distribution d'aliments de l'Etat sont approvisionnés.

 

« Notre réseau public d'alimentation est approvisionné, les supermarchés du Bicentenaire Mercal et Pdval », a-t-il déclaré après une réunion avec les ministres de l'Economie et de la Production.

 

Il a expliqué qu'il y a quelques acteurs économiques et politiques de la droite et des médias privés qui veulent provoquer une demande excessive de produits pour provoquer une pénurie.

 

« Face aux nombreuses élections organisées par le président Hugo Chavez, ils ont misé sur la pénurie pour manipuler les électeurs. Ils veulent jouer avec l'alimentation du peuple », a-t-il indiqué. Pour cette raison, il a annoncé que le Gouvernement National surveillerait étroitement les grandes chaînes de supermarchés du pays au cas où certains produits manqueraient.

 

Pour assurer le suivi et le contrôle des produits, nous nous appuierons sur des équipes de la Garde Nationale Bolivarienne, Indepabis, défenseurs de la sécurité alimentaire, de la Super-intendance Nationale des Coûts et des Prix, Sundecop, et le Service Bolivarien de Renseignements National (Sebin).

 

En plus de l'inspection des Finances, Arreaza a informé qu'en cette fin de semaine, ont été faites 1 928 opérations à ciel ouvert dans lesquelles on a distribué plus de 17 000 tonnes d'aliments.

 

De son côté, le vice-président de l'Economie Productive, Ricardo Menendez, a affirmé que le Gouvernement Révolutionnaire défend fermement les intérêts et le bien-être du peuple vénézuélien « Nous avons ici toutes les études du suivi de la sortie, de l'entrée, de la distribution de tous les aliments dans tous les magasins et les supermarchés, » a-t-il déclaré.

 

Il a précisé qu'«en un mois, on consomme 6 300 tonnes de riz et on en a 145 700 tonnes pour une moyenne et une existence moyenne de 44 jours. Pour le maïs blanc, on en consomme 129 000 tonnes par mois, on en a 450 000 tonnes pour 97 jours de fournitures garanties en stock et pour le sucre, on en consomme 114 000 tonnes par mois et on en a 189 000 tonnes dans tous les magasins privés et publics (qui servent à l'approvisionnement) pour 49 jours », a-t-il dit.

 

AVN 08/04/13

(traduction Gaston Lopez)