Wikileaks REVELE DES COMPLOTS DES Etats-Unis CONTRE Chavez

Publié le par cubasifranceprovence

Par Michele Claverie

 

Caracas, 25 février (RHC- teleSur)- Une partie de la nouvelle série de documents secrets dévoilés par Wikileaks porte sur le Venezuela et montre clairement les tentatives des Etats-Unis pour renverser le président Hugo Chavez.

 

Les textes publiés révèlent qu’au moins deux compagnies étrangères ont dirigé des actions de l’opposition vénézuélienne depuis 2006 et ont dessiné leur campagne pour les élections parlementaires de 2010.

 

Les documents dont les dates vont de juin 2004 à décembre 2011 ont été publiés par Wikileaks sur son compte sur Twitter et sont disponibles en ligne.

 

Ils sont basés sur des courriels des entreprises Stratfor et Canvas, qui dans leur but de renverser Hugo Chavez se sont servies d’étudiants et d’autres figures non publiques.

 

Une des informations filtrées par Wikileaks, élaborée en janvier 2010 par la Canvas, intitulée « Analyse de la situation au Venezuela » propose une stratégie copiée du mouvement jeune pro- démocratique Otpor, qui a été appliquée avec succès en Serbie, où la CIA a utilisé les protestations des étudiants et « une révolution des couleurs » pour renverser Slobodan Milosević en 2000.

 

A son tour, Stratfor, qui a été signalée comme une version privée de la CIA, prétend offrir une analyse, dédiée aux corporations multinationales qui cherchent à investir au Venezuela, dont les motifs et les objectifs sont loin d’être indépendants.

 

Les courriels abordent une variété de thèmes allant de l’énergie, la pétrochimie et le pétrole en particulier, au changement politique, à la situation des forces contre-révolutionnaires et à l’état des forces militaires.

Ils font référence aussi aux relations avec Cuba, la Chine, la Russie et l’Iran, et font des projections obscures de l’économie et du futur du secteur financier.

 

Les nouveaux messages électroniques révélés par Wikileaks démontrent le désespoir croissant des fonctionnaires des Etats-Unis devant l’avancée des alliances du président Hugo Chavez, dans le continent.